publicité

Windows 10 octobre relancé, mais tous les bugs ne sont pas résolus


Technologie : Restez à l’écart de la nouvelle mise à jour Windows 10 octobre 2018, préviennent des professionnels IT. De son côté, Microsoft promet une solution pour les lecteurs réseau défectueux l’année prochaine.

 

Cette semaine, Microsoft a republié la mise à jour Windows 10 octobre 2018, version 1809, après avoir corrigé le bug engendrant une suppression des données. Mais la nouvelle version comporte toujours un bug affectant les lecteurs mappés, un véritable casse-tête pour les administrateurs.

Quelques jours après la première diffusion de Windows 10 1809 par Microsoft au début du mois d'octobre, les professionnels de l’IT avaient remarqué que l'explorateur de fichiers Windows indiquait que les lecteurs réseau mappés semblaient en panne.

Pas de solution avant 2019 pour les disques réseau

« Testons la nouvelle mise à jour 1809 et tout semble aller pour le mieux, sauf que tous les lecteurs mappés vers les serveurs de fichiers Windows 2012 sont déconnectés (croix rouge) après les redémarrages ou la déconnexion/activation » écrivait un de ces pros le 5 octobre. Beaucoup confirmaient être confrontés au même souci sur leurs réseaux d’entreprise.

« Tout va bien si l'utilisateur ouvre le lecteur mappé. Cela pose des problèmes lorsqu'il ouvre un fichier situé dans le lecteur A mais lié à un autre fichier sur le lecteur mappé B. » Bien qu'il ait fallu plus d'un mois pour résoudre et tester le bug de suppression de données dans Windows 10 1809, Microsoft n'a pas corrigé ce dysfonctionnement.

L’éditeur reconnaît à présent cette décision sur sa page de support de l'historique des mises à jour de Windows 10 pour la version republiée 1809.

« Les lecteurs mappés peuvent ne pas se reconnecter après le démarrage et la connexion à un terminal Windows » indique Microsoft, soulignant que les symptômes incluent un X rouge sur les lecteurs réseau mappés dans l'Explorateur de fichiers. Le problème concerne Windows 10 1809, Windows Server 2019 et Windows Server, version 1809.

Microsoft ajoute travailler à une solution, mais avertit les administrateurs de ne pas s'attendre à un correctif avant « l'horizon 2019. » Dans un document de support séparé relatif au problème, intitulé KB4471218, Microsoft fournit plusieurs scripts de contournement.

Cependant, Susan Bradley, experte IT, avertit ses abonnés de reporter l'installation de Windows 10 1809 le plus longtemps possible, car les solutions de contournement suggérées par Microsoft pourraient entraîner des problèmes avec les applications métier.

Terminaux interdits de mise à jour Windows 10

"Je ne peux pas croire – enfin je suppose que si dans cette ère Microsoft - que Microsoft publierait une mise à jour qui affecte sa base de clients de cette manière. Oui, c'est documenté, oui, il existe des ‘solutions de contournement’, mais il est possible que les applications métier ne se contentent pas des solutions données » écrit Bradley.

Au cours des dernières 24 heures, Microsoft a également confirmé deux autres problèmes liés à la réédition de 1809. L’OS rencontre un problème de compatibilité avec les logiciels OfficeScan et Worry-Free Business Security de Trend Micro.

À la demande de Trend Micro, Microsoft a bloqué la mise à jour 1809 pour les terminaux exécutant ces produits de sécurité jusqu'à l'installation d'un correctif de Trend Micro. Trend Micro a publié une page d’assistance sur le problème, ainsi que ses correctifs. Les correctifs ne sont disponibles que pour OfficeScan.

Le troisième problème rencontré concerne les machines équipées de cartes vidéo AMD Radeon HD 2000 ou HD 4000.

Les onglets du navigateur Edge de Microsoft peuvent cesser de fonctionner sur les terminaux concernés et les clients peuvent voir le message d'erreur 'INVALID_POINTER_READ_c0000005_atidxx64.dll'. Il pourrait également y avoir des problèmes de performances avec l’écran de verrouillage.

Encore une fois, Microsoft a bloqué la mise à jour 1809 pour tous les terminaux dotés des processeurs graphiques AMD concernés.

Article "Windows 10 1809's new rollout: Mapped drives broken, AMD issues, Trend Micro clash" traduit et adapté par monontrail.org

A lire aussi :

Nouvelle vie pour la pire version de Windows 10, la 1809

Après un délai de plus de cinq semaines, Microsoft a repris le déploiement de la mise à jour Windows 10 octobre 2018. La...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

10 réponses
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • En fait les éditeurs de logiciels bossent comme des députés : ils sortent des lois - pardon des logiciels - en pagaille, sans jamais prendre le temps d'améliorer les {lois ; fonctionnalités} précédentes.

    Le fait qu'un éditeur de logiciel quel qu'il soit se permette de dire "ce bug ne sera pas corrigé avant plusieurs mois" est proprement sidérant.
    Il n'y a pourtant pas 36 solutions : dériver des équipes qui bosses sur des projets secondaires et les allouer à la correction de bug jusqu'à ce que le produit soit parfait.
  • 
  • Tout à fait d'accord,
    Mais avec cette méthode de travail, et des corrections de bugs à 3 mois ou plus, nous n'aurons plus de système d'exploitation stable à l'avenir. Une mise à jour de Windows pourra abîmer une fonctionnalité existante de premier ordre et empêcher une utilisation régulière des logiciels utilisateurs.
    Je n'ai jamais vu cela dans toute ma carrière. Cela veut tout simplement dire une seule chose :
    MICROSOFT EST INCAPABLE DE SORTIR UN SYSTÈME D'EXPLOITATION EN ÉTAT DE MARCHE.
    Je pense comme beaucoup que Microsoft devrait arrêter sa course infernale vers les nouvelles fonctionnalités pendant deux ans et stabiliser la version actuelle.
  • 
  • @papy

    Je suis assez d'accord et je subodore que M$ en a conscience, ce qui justifierait son attrait pour le libre et Ubuntu.
    Il se sont rendu compte que depuis longtemps leurs revenus en tant qu'éditeur sont assez minables alors qu'ils gagnent leur vie avec les infrastructure Web et Cloud alors pourquoi s'emmerder à entretenir un système pour terminal alors que ce n'est plus le cœur de leur activité?
    Ils ont perdu leur pari en matière d'adoption de Win10, perdent la confiance des utilisateurs en les sollicitant régulièrement, peinent à décliner une version ARM de leur fameux système et perdu le marché du mobile et pourtant ils caracolent en tête des GAFAM, à quoi bon s'emmerder avec une usine à gaz qui laisse régulièrement des millions d'utilisateurs en rade?
  • 
  • MS = incompétence crasse.
      
    • je ne savais pas que linux appartenait à MS moi ptdr
      http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1990295
  • 
  • Ces mises à jour avec des fonctionnalités supplémentaires, qu'est-ce que ça a à faire dans un OS ?
    L'OS, on m'avait appris (il y a longtemps) que c'était l'interface entre le matériel et les applications.
    Depuis les premiers Windows fonctionnant en multitâche préemptif et non coopératif, les OS de MS devraient être sans reproche !
    Si MS supprimait tous les gadgets qui n'ont rien à faire dans un OS, qu'est-ce qu'on serait plus tranquille sans parler de la vitesse de réaction du PC.
  • 
  • Bravo Microsoft !
    C'est la vraie « mise à jour » radical de Microsoft qui fonctionne admirablement !
    Donc être client "pro" chez Microsoft cela ne veut plus rien dire. C'est paye et dégage !
    Aujourd'hui, un "admin/DSI" c'est juste un "produit" a qui on va pomper des brouzoufs et miner son Data pour un max de brouzoufs pour Microsoft.

    Rien de nouveau, le deal de la dépendance, on a pas fait mieux.
  • 
  • Ou alors, ce qui semble se profiler, c'est la sortie d'une version de windows qui serait basée sur un noyau linux. En tout cas l'histoire a l'air d'aller dans ce sens.
  • 
  • Est-ce que quelqu'un connaît ce qu'est l'impérialisme?
    Mi¢ro$oft a réussi à en devenir un synonyme.
      
    • les linuxuens n'en sont pas loin non plus
publicité