publicité

TDF se cherche un repreneur… à au moins 3,5 milliards d’euros


Business : Qui pour racheter les 13.900 sites d’antennes de TDF ? Encouragés par l’arrivée de KKR sur SFR TowerCo pour 2,5 milliards d’euros, les actionnaires de TDF espèrent une revente à bon compte de la société.

"Les Echos" rapportent que TDF se chercherait un repreneur. La société est actuellement détenue par Brookfield Infrastructure Group (45 %), le trio APG Asset Management, PSP Investment, Arcus Infrastructure Partners (45 %) et le Crédit Agricole Assurances (10 %).

 

Les banques Morgan Stanley et BNP Paribas auraient été mandatées pour trouver un repreneur à TDF. Objectif : une vente pour un montant supérieur à l’achat par ses actionnaires actuels, qui s’était chiffré à 3,5 milliards d’euros en 2014.

Les actionnaires tablent sur une vente à bon prix, d’autant plus probable qu’Altice a récemment cédé 49,99 % de SFR TowerCo (10.198 sites) à KKR pour un montant de 2,5 milliards d’euros. Voir à ce propos notre précédent article « Altice (SFR) crée Hivory pour valoriser et louer son infra ».

Dépasser les 3,5 milliards d’euros en vendant les actifs de TDF, dont ses 13.900 sites de diffusion, ne semble donc pas irréaliste. Chose d’autant plus vraie que les fonds d’investissement, comme KKR, sont friands d’infrastructures de communication.

De la télédiffusion aux télécoms

En 2017, TDF est enfin revenu dans le vert en matière de croissance de ses revenus, avec +0,4 % et 677 millions d’euros de chiffre d’affaires. Tout en maitrisant son niveau d’endettement.

Mais le plus intéressant est que l’activité diffusion audiovisuelle (TV et radio) est progressivement remplacée par une activité télécoms. Cette dernière est même passée en tête, avec 290 millions de chiffre d’affaires en 2017 (+7 % sur un an), contre 289 millions pour l’audiovisuel (-6 %).

TDF compte parmi ses actifs 13.900 sites de diffusion, très bien répartis sur le territoire français. Autant d’antennes aptes à apporter de la téléphonie mobile à toute la population française. Une aubaine avec le New Deal mobile, qui pousse les opérateurs à couvrir les zones blanches.

En 2017, TDF a lancé un plan d’investissement visant à mettre en place plusieurs milliers de nouveaux sites sur dix ans. Enfin, la société s’est également lancée dans la fibre optique, avec plusieurs centaines de milliers de lignes qui seront déployées dans les 5 ans à venir. Une dynamique qui pourrait fortement intéresser les grands fonds d’investissement.

A lire aussi :

Fibre : BouyguesTel poursuit sa conquête des RIP avec TDF

Après Covage, l'opérateur annonce un accord avec TDF qui doit déployer 200.000 prises FTTH dans le Val d'Oise et les...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité