publicité

Pourquoi Google est-il si mauvais sur l'innovation ? 44 produits déjà tués, et d'autres à venir.....


Technologie : Google pourra-t-il un jour diversifier ses activités et par rapport à la publicité en ligne ? Pour ce faire, il faudra d'une manière ou d'une autre que la société passe par la case marketing.

Le site Web Google Cemetery répertorie 44 produits Google laissés pour morts, le dernier en date étant Google+, abandonné en octobre 2018. Il est quelque peu choquant de voir de grands produits ou services Google soudainement abandonnés malgré des années de travail -- sept ans pour Google+.

 

Et il y a de nombreux services que Google a fermé après avoir investi beaucoup de travail d'ingénierie tels que : Google Wave, Google Gears, Google Talk, Picasa, iGoogle, Google Reader, ou encore Code Serach. Cependant, certains services ont été combinés et intégrés à d'autres produits et ne sont pas complètement décédés.

Certains de ces services peuvent également avoir eu plusieurs millions d'utilisateurs lorsque Google les a fermés. Surtout, l'entreprise a investi des milliers d'années-hommes ingénieurs en logiciel - une ressource rare - et a jeté une grande partie de ce travail.

Le taux d'échec est encore plus élevé si l'on tient compte des projets Google X Moonshot, qui ont été transférés dans une division distincte de la société mère Alphabet.

Pourquoi Google est-il si mauvais pour innover vers de nouveaux produits et de nouveaux services ? Sera-t-il un jour en mesure de se diversifier par rapport à ses activités principales de publicité et de recherche

Google déteste le marketing

Google déteste le marketing, et les dirigeants de l'entreprise ne comprennent pas le rôle du marketing dans la construction d'une entreprise prospère. Elle ne commercialise pas ses produits, elle les annonce. Et elle ne fait pas beaucoup plus que cela pour essayer d'obtenir de nouveaux utilisateurs.

Google est vraiment mauvais en marketing à cause de sa culture d'ingénierie, qui est fortement anti-marketing et est basé sur la croyance dans le : "Construisez-le et ils viendront."

Concevez et construisez un grand produit, et tout le monde se battra pour y accéder.

C'est ce qui a fonctionné chez Google, et c'est ce qui a fait son succès. Je me souviens de rencontres avec les fondateurs de Google - à leurs tout débuts - lorsque je travaillais au Financial Times. Ils étaient très fiers d'être devenus le premier moteur de recherche sans aucun effort marketing. Regardez l'équipe de direction de Google et essayez de trouver un directeur du marketing.

Google déteste le marketing. Google déteste tout ce que vous pourriez faire pour mieux commercialiser votre entreprise en ligne - en dehors de la mise en place d'annonces Google AdSense bien sûr.

Vous pourriez appeler cela du SEO, mais si vous allez trop loin -- Google appelle cela jouer avec le système -- c'est interprété comme une tentative flagrante pour manipuler sa technologie de recherche. Il pénalisera toute entreprise qui va au-delà des règles de base de référencement énoncées dans les notes rédigées par son webmaster.

Au cours des dernières années, Google a pénalisé les entreprises qui achetaient des backlinks sur d'autres sites pour essayer d'améliorer leur classement Google. Les entreprises ont donc désespérément essayé de supprimer les backlinks - parfois avec des menaces légales - pour tenter de récupérer leur pagerank Google. Car un hyperlien provenant d'une page Web de rang inférieur peut vous faire glisser vers le bas.

La technologie de recherche de Google ne veut que des signaux naturels de popularité pour une page Web, et si elle détecte que vous avez essayé d'améliorer le pagerank de votre entreprise par tout autre moyen, elle signalera l'entreprise pour effectuer une enquête, et le pagerank fluctuera au hasard pendant quelques semaines pour empêcher de réaliser des mesures SEO.

A lire aussi :

Vendre de la reconnaissance faciale ? Google n’est plus si sûr

Avant de commercialiser sa technologie de reconnaissance faciale, le géant de la recherche Google a estimé qu’il devait...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

5 réponses
Connectez vous ou Enregistrez-vous pour rejoindre la discussion
    
  • Cet article est inepte car le marketing en la matière, est totalement contre-productif. Tom Foremski semble vouloir changer de métier, si il s'était un tant soi peu informé il se serait aperçu que "l'innovation", puisque c'est de ça qu'il s'agit, se fait rare ces derniers temps et ce n'est pas le marketing qui changera grand chose. Par contre on peut constater que là ou justement Google excelle c'est dans la proposition, sans doute la raison d'autant d'échecs. Si il en était autrement que penser alors des secrets à propos de rien chez Apple (car on ne peut pas dire que les tentatives de faire passer des vessies pour des lanternes leur ont réussi ces derniers temps), ou de Microsoft qui tente depuis des années de faire accepter son système par l'architecture ARM alors qu'il ne sait même plus comment entretenir ce même système sur X86/ARM64.
    Donc non, je ne suis pas acquis à la cause Google mais au moins ils essayent.
  • 
  • Cet article est caractéristique de la mentalité française (et bancaire aussi !) : en France, même si on a plein d'argent, il faut investir uniquement dans ce qui peut nous rapporter. Aux States, c'est pas le même principe : on a des milliards d'euros, et on investi dans 50 produits, en ayant en tête que seuls un ou deux produits vont marcher. Mais ces un ou deux produits rentabiliseront largement l'investissement des 50 produits. Regardez combien rapporte gmail + google maps maintenant, et comparez avec le coût de la totalité des investissements.

    Alors tant que vous cracherez sur les investisseurs ("Pourquoi Google est-il si mauvais sur l'innovation" est une critique *négative*, "Google déteste le marketing" est négatif, le pire étant "Google déteste le marketing, et les dirigeants de l'entreprise ne comprennent pas le rôle du marketing dans la construction d'une entreprise prospère."), vous vous enfoncerez en tant que bon petit Français dans le cercle intellectuellement limité du bon petit Français.

    Moi non plus, je ne suis pas acquis à la cause Google mais j'ai du mal avec les tout petits qui essaient d'expliquer pourquoi les géants dont ils n'arrivent même pas à la cheville sont nuls, et qu'ils ne comprennent pas le rôle du marketing.
  • 
  • @surfer_ix
    Désolé pour le coup cet article n'est que la traduction d'un originale destiné au public américain ce qui tendrait à prouver que cette mentalité n'est pas propre à la France...
  • 
  • Le marketing est une manière civilisée de mentir au public sans être blâmé!
    Qui a besoin de ça?

    - Les compagnies avec des produits bas de gamme...
    - Les gouvernement qui orchestrent la dépossession des peuples.
    - Les politiciens pour se faire élire.
    - Les monopoles pour justifier que les intérêts des actionnaires est primordial.
    - etc
  • 
  • Le markéting ne sert à rien si le produit est bon et abordable, ce que faisait google jusqu'à la dernière année.
    Maintenant la firme est devenue hystérique et je regrette de ne pas avoir gardé mon indépendance, actuellement le machin veut que je change de navigateur pour disposer de google map, ben non je reste sur firefox et celui que j'ai installé il y a 6 ans.
    Google s'est mué en dictateur féroce pour le bien du peuple, acceptez ci acceptez ça, mettez moi à jour ce truc (flash) qui aurait du déjà disparaitre!
    Google afficionados d'Adobe, on aura tout vu, qui l'eût cru?
publicité